La voiture autonome, star du CES 2015

Imaginez-vous un seul instant une voiture capable de se garer toute seule ou encore capable de parcourir des centaines de kilomètres sans conducteur? Après la voiture autonome de Google, les grands constructeurs automobiles tels que Mercedes-Benz ou encore Audi ont présenté à leur tour leur vision de la voiture autonome.  Avec une entrée très remarquée au CES 2015, le Consumer Electric Show, la voiture autonome est incontestablement la grande tendance dans l’industrie de l’automobile.

Qui sont les constructeurs de ces voitures autonomes ?

Audi a particulièrement marqué les esprits avec l’organisation d’une démonstration de taille.  Une Audi A7 a en effet parcouru 900 km de la Silicon Valley à Las Vegas où se tenait le CES 2015, un événement sans précédent dans le monde de l’automobile.

Mercedes-Benz a de son côté aussi dévoilé son projet de voiture autonome, F 015 Luxury in Motion, une concept-car qui semble revenir du futur. Le conducteur décide encore de la vitesse ou de l’itinéraire à emprunter et est assisté dans les tâches qu’il ne peut pas effectuer, comme par exemple, la maintenance d’une vision périphérique en permanence.

L’équipementier français Valeo a quant à lui fait rouler le Cruise4U dans les rues de Las Vegas. Volvo, va encore plus loin et prévoit déjà, à compter de 2017, de mettre en circulation une centaine de voitures autonomes.

 

Des voitures autonomes bientôt dans nos rues?

Plusieurs constructeurs sont prêts à lancer dans les prochaines années leur voiture autonome, mais où en sera la législation et à quel prix sera-t-elle vendue?

Plusieurs états des Etats-Unis ont déjà mis en place des lois permettant les tests de ces voitures dans des conditions réelles et s’impose donc en pionnier dans ce domaine alors que l’Europe reste à la traîne.

Alors que l’automatisation est déjà utilisée dans les voitures modernes, son exploitation reste marginale. Dans les pays européens, les codes de la route précisent en effet que le conducteur doit posséder le contrôle total de son véhicule à n’importe quel moment, tout le contraire de la voiture autonome.

Pour  le moment, rien n’a encore bougé. Mais les constructeurs et équipementiers espèrent tous que d’ici 2017, date à laquelle ils souhaitent mettre en circulation les premières voitures autonomes, la législation se sera assouplie.

Autre frein à son développement, le prix. En effet,  sa production est souvent rattachée aux constructeurs de voitures de luxe. Dans cette optique, le co-PDG de Ford, Mark Fields a annoncé que le jour où ils lanceront une voiture autonome, ils s’assureront qu’elle soit accessible à tout le monde.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *