Soirée du Top 250 des éditeurs de logiciels

Syntec Numérique poursuit ses actions en faveur de la valorisation des développeurs et créateurs de logiciels en France. A ce titre Syntec Numérique et EY ont présenté le 15 octobre 2015 les résultats de l’étude Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français, devenue la référence du secteur.

Un secteur dynamique en pleine croissance

Le secteur de l’édition de logiciels en France représente un secteur dynamique avec près de 10 000 emplois créés en deux ans et une croissance de plus de 6 % mesurée dans la dernière édition du panorama. « L’industrie du logiciel en France est florissante » a dit Guy MAMOU-MANI, Président – Syntec Numérique. « Les éditeurs, pour devenir leaders, doivent avoir une vision internationale… et s’intégrer à l’aide de toutes les nouvelles technologies. »

La part du SaaS (Software as a Service) et des services Internet dans l’activité des éditeurs continue sa progression, avec 22% du chiffre d’affaires en 2014, contre 17% en 2013. Une évolution qui va se poursuivre avec la transformation digitale et l’internationalisation continue des éditeurs. Autre facteur de la part prépondérante du SaaS dans le secteur, le classement 2015 intègre environ 160 éditeurs réalisant tout ou partie de leur chiffre d’affaires par ce canal. Levier de croissance, le Cloud/SaaS sera la priorité technologique des éditeurs français en matière d’investissement pour les années à venir.

toledano-top250

Comment les éditeurs de logiciels permettent aux entreprises d’aller plus loin dans la valorisation de leurs données

DATAFIRST se positionne dans le Top 100 du classement. Arié TOLEDANO, PDG a été invité à participer à la table ronde autour du thème de la ‘valorisation des données’. Il a pu donner sa vision et s’exprimer sur la « SaaSisation ». En effet, le SaaS représente tout autant une mutation stratégique, technologique, que commerciale. L’investissement dans le Cloud et le SaaS par les entreprises françaises répond au besoin global d’agilité dicté par l’économie numérique et à la nécessité de développer des business models autour des usages et des utilisateurs.

En savoir plus sur le Top 250

Source : Panorama Top 250 des éditeurs et créateurs de logiciels français

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *