Peugeot e-Legend, un concept attendu au Mondial de l’Auto

Et si la Peugeot e-Legend était la vraie vedette du Mondial de l’Auto ?

Alors que la Citroën C5 Aircross, la DS3 Crossback ou encore l’Audi Q3 jouent déjà des coudes pour être la star du Mondial de l’Auto 2018, tous ces modèles pourraient se faire voler la vedette par la Peugeot e-Legend. Annoncé fin septembre, ce concept-car rend hommage au 504 Coupé, tout en étant résolument tourné vers l’avenir. De quoi faire tourner les têtes et s’accaparer une bonne partie de la couverture. L’occasion de présenter la e-Legend, avant même sa présentation au Mondial de l’Auto qui se tient du 4 au 14 octobre.

Peugeot e-Legend, retour vers le futur

Rappelez-vous : Jean-Philippe Imparato, le DG de Peugeot, annonçait que le Mondial de l’Auto serait l’occasion pour le public de découvrir un nouveau concept-car, qualifié alors de remarquable. Le mystère a finalement été levé à la fin du mois de septembre. C’est un modèle non destiné à une production de série qui devrait partager l’affiche avec la 508 SW : la Peugeot e-Legend. Et contre toute attente, c’est bien le concept-car qui semble retenir davantage l’attention que le break qui, lui, devrait pourtant être commercialisé à partir de janvier 2019. Peugeot va même jusqu’à lancer une campagne télévisée pour son concept (à découvrir ci-dessous), un luxe dont ne bénéficie par la 508 SW.
Il faut dire que la e-Legend rappelle les plus belles heures de Peugeot. Dès le premier coup d’œil, son lien de parenté avec la célèbre 504 Coupé est évident. Produit pendant 24 ans, le cabriolet imaginé par Pininfarina se sera écoulé à plus de 30 000 exemplaires, avant de devenir une référence dans l’univers de la voiture de collection. Commercialisée à partir de 1969, la Peugeot 504 Coupé s’apprête à fêter son 50ème anniversaire. À travers la e-Legend, la marque au lion lui rend un vibrant hommage. Une raison largement suffisante pour la découvrir au Mondial de l’Auto, nouvellement baptisé Mondial Paris Motor Show.

Entre tradition et modernité, la e-Legend fait le choix de ne pas choisir

Si la Peugeot e-Legend est respectueuse du passé, elle n’en reste pas moins tournée vers l’avenir. Pour preuve, le concept-car se veut 100% électrique. Il est équipé de deux moteurs installés à l’avant et à l’arrière. Animés grâce à une puissante batterie de 100 kWh, ils permettent de développer pas moins de 340 kW, soit l’équivalent de 462 chevaux. Sur la route, cela se traduit par une pointe de vitesse honorable de 220 km/h. Quant au 0 à 100 km/h, il est bouclé en seulement 4 petites secondes. Alors que la nouvelle norme d’homologation WLTP pose déjà problème à certains constructeurs, cela n’a pas l’air d’être le cas pour Peugeot. Pour preuve, la e-Legend annonce une autonomie maximale de 600 kilomètres en cycle WLTP. Pour ce qui est de la recharge, elle est possible via une plaque d’induction, mais également avec une borne de recharge rapide. Avec cette seconde solution, 25 minutes suffisent pour récupérer 500 kilomètres d’autonomie.
Si côté motorisation la e-Legend fait preuve de futurisme, son style nous replonge dans le design des années 70. Plusieurs éléments rappellent d’ailleurs directement la 504 Coupé, à l’image d’une importante surface de vitres, de l’ancien logo du constructeur, des feux arrière découpés en 3 parties et du long capot. Bien que le rétro soit largement revendiqué par la marque au lion, certaines caractéristiques de la e-Legend sont inédites. On pense tout particulièrement aux passages de roues qui sont en négatif, aux jantes presque pleines ainsi qu’à la batterie visible. Le tout offre un style plutôt musclé à la e-Legend, qui n’est pas sans rappeler les célèbres Ford Mustang d’ailleurs. L’élégance est malgré tout de mise, notamment grâce à des dimensions raisonnables.

Peugeot e-Legend : du vintage à la sauce autonome

Mais c’est véritablement à l’intérieur que le contraste entre modernité et rétro saute le plus aux yeux. Une fois la porte électrique ouverte, on se retrouve nez à nez avec un habitacle pour le moins coloré et légèrement kitsch. La couleur bleue, les sièges en velours, le bois exotique sur la console centrale : autant de petits détails qui apportent un aspect vintage à l’intérieur de la Peugeot e-Legend. L’instrumentation est, quant à elle, minimaliste. La planche de bord habituelle est remplacée par une simple barre de son, tandis que trois écrans numériques font office de cadrans. Ces commandes permettent de switcher facilement entre deux modes de conduite : Legend et Boost. Si le premier se focalise sur le confort de conduite, le second offre une expérience plus immersive. Une fois activé, un écran situé au niveau des pieds des passagers projette une vision de la route, tout comme plusieurs écrans installés dans les portières.
Une fois assis dans l’habitacle, la Peugeot e-Legend donne l’impression de faire un bon dans le passé. Et pourtant, le futur n’est jamais bien loin avec ce concept-car. Il suffit en effet de passer en mode autonome pour que l’instrumentation disparaisse complètement. Seule la barre de son reste, permettant de mettre en avant le large écran incurvé. Une nouvelle fois, deux modes sont proposés : Soft et Sharp. Le premier ne présente que les informations de route nécessaires, tandis que le second permet de faire apparaitre de nombreuses applications numériques (calendrier, réseaux sociaux, mails, etc.).
Malgré l’attente du public, Peugeot l’a confirmé : la e-Legend ne devrait pas être commercialisée, restant à l’état de concept. Pourtant, elle mériterait vraiment sa chance, tant les proportions, le design et l’intérieur sont réussis. Si la e-Legend reste avant tout un bel hommage à la 504 Coupé, elle pourrait toutefois inspirer Peugeot pour la création d’éléments pour les prochains modèles de la marque. Avec un peu de chance, le capot allongé, l’intérieur en velours ou même l’instrumentation minimaliste seront repris sur les futurs véhicules de Peugeot. En attendant, il ne nous reste plus qu’à la découvrir de plus près à l’occasion du Mondial de l’Auto de Paris. Le rendez-vous est pris pour le 4 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *