L’histoire de la voiture électrique

On entend beaucoup parler de l’avenir de la voiture électrique mais connaissez-vous son histoire ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la voiture électrique n’est pas une nouveauté. En réalité, elle était déjà présente aux débuts de l’automobile à la fin du XIXe siècle. Cependant, même si le marché de la voiture électrique semble décoller enfin aujourd’hui (le nombre d’immatriculations a augmenté de 20% en 2014), il a connu des années difficiles. Retour sur une histoire mouvementée :

jusqu-a-aa9

1832

L’écossais, Robert Anderson, réalise le premier prototype de voiture électrique.

1835

L’’américain Thomas Davenport construit une petite locomotive électrique.

1838

L’écossais Robert Davidson arrive avec un modèle similaire qui peut rouler jusqu’à 6 km/h. Ces deux inventeurs n’utilisaient pas de batterie rechargeable.

1859

Le français Gaston Planté invente la batterie rechargeable au plomb acide. Elle sera améliorée par Camille Faure en 1881.

1891

Gustave Trouvé, ingénieur concepteur d’engins électriques (hélicoptère électrique, canot à moteur électrique) présente à l’académie des sciences son moteur électrique. D’abord adapté à une barque, Trouvé applique son moteur à un tricycle. Le véhicule est présenté à l‘Exposition Internationale d’Électricité de Paris . La même année, William Morrison commercialisa une voiture électrique.

1895

Une voiture électrique participe pour la première fois à une course automobile (Course Bordeaux-Paris). Conduite par Charles Jeantaud, carrossier, cette voiture de 7 chevaux embarquait 38 accumulateurs Fulmen de 15 Kg chacun. Charles Jeantaud commercialisa la Jeantaud de 1893 à 1906.

1896

Les premiers taxis électriques arrivent à New York. C’est la première fois que la voiture électrique est utilisée à des fins commerciales.

1900

En 1900, environ 30% des véhicules en circulation aux Etats-Unis étaient propulsés par batteries (sur 4 192 voitures commercialisées, 1 575 étaient des véhicules électriques, 936 étaient des véhicules à essence et 1681 étaient des véhicules à vapeur).
La même année, le premier record de distance pour un véhicule électrique est établi. La voiture a parcouru près de 300km sans recharge. A l’époque, il y avait 19 constructeurs d’électriques de par le monde.

1908

Naissance de la Ford T, deux fois moins chère qu’une voiture électrique. L’épouse d’Henry Ford préfère la voiture électrique, mais le véhicule à essence sans mentionner le crash de 1929 et la deuxième guerre mondiale, finissent par enterrer la voiture électrique.

1966

Il faut attendre un demi-siècle avant que le Congrès Américain recommande la construction de véhicules électriques afin de réduire la pollution de l’air.

1972

Le constructeur BMW convertit une Sedan 1602 en véhicule électrique à l’occasion des Jeux Olympiques de Munich. Cependant, malgré le choc pétrolier de 1973, le marché ne décolle pas.

1976

Le congrès américain adopte une loi (Electric and Hybrid Vehicle Research, Development, and Demonstration Act) dont le but est de privilégier le développement des nouvelles technologies de batteries, moteurs et composants hybrides.

1988

Roger Smith, alors PDG de General Motors, aaccepte de financer les activités de recherche dans la construction de véhicules électriques grand public pratique. GM a alors conclu un partenariat avec la Californie AeroVironment dans la conception de ce que serait l’EV 1 (commercialisé en 1996).
gm-ev1

1996

Entre 1996 et 1998 GM produit plus de 1000 EV1, dont 800 en location pour une durée de 3 ans.

1997

Toyota lance la Prius. première voiture hybride commercialisée en série (18 000 exemplaires vendus au Japon la première année). Pendant ce temps d’autres constructeurs s’y mettent et notamment Renault en France avec la Zoom, une micro-citadine électrique. Cependant, une fois encore, la voiture électrique ne rencontra pas son public.

2002

General Motors et Daimler font annuler le Zero Emission Vehicle.

2008

A l’occasion du Mondial de l’Automobile à Paris, Vincent Bolloré annonce la sortie pour 2010 de la Bluecar, une petite citadine électrique. La même année, Barack Obama annonce un programme pour la mise en circulation d’au moins un million véhicules électriques et hybrides aux Etats-Unis avant 2015.

2010

Nissan commerciale la Leaf, une voiture électrique dont l’énergie est seulement stockée dans des batteries, et ayant une autonomie d’environ 150 km.
En parallèle, General Motors commercialise aux États-Unis depuis décembre 2010, un véhicule à moteur électrique et générateur d’appoint thermique, la Chevrolet Volt76. Ce véhicule a ensuite été commercialisé en Europe sous le nom d’Opel Ampera depuis début 2012.
Aujourd’hui la plupart des grands constructeurs proposent au moins un modèle de véhicule électrique : BMW, Volkswagen, Kia, Chevrolet, Fiat, Audi… pour en citer que quelques uns.
D’après les prévisions des experts, en 2020 le marché de la voiture électrique représentera 0,9 % de la production mondiale, contre un ratio actuel de 0,3 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *