Le Mondial de l’Auto fait peau neuve en 2018

Le Mondial de l’Auto est mort, vive le Mondial Paris Motor Show !

Alors que l’édition 2016 a accusé une baisse de fréquentation de 14%, les organisateurs du Mondial de l’Auto de Paris ont décidé de transformer en profondeur la grande messe française de l’automobile. Désormais appelé Mondial Paris Motor Show, l’événement a déjà présenté ses nouveaux contours et enregistré ses participants confirmés et ses premières défections. L’occasion d’en savoir davantage sur ce nouveau salon de l’automobile tricolore, dont la durée a été réduite à 11 jours (du 4 au 14 octobre 2018).

Un 120ème anniversaire, ça se fête !

Le Mondial de l’Auto 2018, nouvellement baptisé Mondial Paris Motor Show, n’en finit plus de faire parler de lui, et ce, plus de 4 mois avant son lancement. Rappelez-vous : il avait déjà fait polémique à cause de son affiche noire, ne mettant en lumière que deux mains, et – hérésie absolue – n’affichant aucune voiture.
Les organisateurs peuvent cependant se le permettre au vu de la renommée de l’événement. Malgré une diminution du nombre de visiteurs en 2016, le Mondial de Paris reste le salon automobile le plus fréquenté au monde avec près de 1,1 million de visiteurs il y a deux ans. Il s’agit également de l’événement automobile le plus ancien puisqu’il a été créé en 1898. Une première édition qui avait d’ailleurs accueilli 77 constructeurs et plus de 230 véhicules d’exposition.
Pour ses 120 ans, le Mondial de l’Auto de Paris aura une saveur toute particulière, tant pour les constructeurs que pour les visiteurs. Cet anniversaire sera d’ailleurs célébré en grande pompe le 30 septembre, à travers l’organisation d’une parade accueillant les modèles qui ont marqué l’événement depuis sa création. On attend ainsi des centaines de voitures et de motos d’époque qui déambuleront au sein de la Capitale, passant notamment par la Tour Eiffel et la Concorde.

Mondial Paris Motor Show : 1 événement, 4 salons

Au-delà de son affiche inédite et de la parade organisée, le Mondial de l’Auto de Paris 2018 se renouvelle en revoyant toute son organisation. Premier changement majeur, l’édition 2018 regroupera 4 événements jusqu’à présent distincts : le Mondial de l’Auto, le Mondial de la Moto, le Mondial de la Mobilité et le Mondial Tech. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’événement a adopté le nom de Mondial Paris Motor Show, plus englobant et international, et a adopté un logo plus sobre et qui s’inspire allégrement de l’univers du luxe.
Avec cette nouvelle organisation, le hall 1 va désormais héberger une zone dédiée aux Supercars. Abritant auparavant PSA et Renault-Nissan notamment, cet espace va certainement faire place à Ferrari, Aston Martin ou encore Bugatti cette année. Les autres exposants automobiles seront relégués aux halls 4, 5 et 7, à gauche de l’entrée principale.
Alors qu’il disposait de son propre événement jusqu’en 2015, l’univers de la moto rejoint le Mondial Paris Motor Show et prend le nom de Mondial de la Moto. L’occasion d’un véritable retour aux sources, dans la mesure où le salon a réuni pendant de nombreuses années l’auto et la moto. C’est le hall 3 qui accueillera les 2 et les 3 roues. Une nouvelle scénographie mettant à l’honneur les motos est d’ailleurs promis par l’organisation.
Le hall 2.2 verra, quant à lui, l’organisation du Mondial de la Mobilité. Il devrait certainement mettre à l’honneur Google, Coyote et autre Uber, étant donné que cet espace est consacré aux nouveaux acteurs du numérique et de la mobilité. Il ne serait d’ailleurs pas étonnant d’y voir certains participants de la première promotion du Moove Lab, à l’image de PayCar, Just Bip ou encore Mon Spécialiste Auto.
Le hall 7.3 accueillera une extension du Mondial de la Mobilité. Baptisé Mondial Tech, cet événement sera dédié aux innovations technologiques. L’avenir des motorisations, les formes alternatives de mobilité ainsi que la voiture autonome devraient y être à l’honneur selon toute vraisemblance.
Quant aux véhicules verts, à savoir électriques et hybrides notamment, ils seront présentés à travers des circuits d’essai installés au sein du parc des expositions de la Porte de Versailles. Mais ces véhicules seront surtout les stars d’un centre d’essai spécifique installé sur la Place de la Concorde.

Des constructeurs absents qui font le bonheur des Français

Malgré toutes ces innovations, de nombreux constructeurs ont décidé de ne pas participer au Mondial Paris Motor Show. Alors que Ford avait décliné l’invitation en 2016, cette année c’est au tour de Volkswagen d’être absent. Le géant allemand a en effet fait le choix de se consacrer à d’autres salons. La liste des défections est complétée notamment par Nissan, Opel, Volvo ou encore Mitsubishi qui, pourtant, mise tout sur l’électrique et aurait certainement eu sa place Place de la Concorde.
Plusieurs raisons expliquent ces absences. Non seulement la participation peut coûter très chère aux constructeurs (plus d’un million d’euros pour les exposants les plus importants) mais également car il est difficile de se démarquer au Mondial de l’Auto de Paris. En effet, quelques modèles stars attireront, à eux seuls, la majorité des visiteurs et la presse. Dernier argument et non des moindres : la Chine est devenue le premier marché automobile du monde. Raison pour laquelle les constructeurs ont de plus en plus tendance à privilégier les salons de Pékin et de Shanghai, au détriment de Paris et de Francfort notamment.
Les défections de plusieurs constructeurs de renom feront cependant le bonheur de certains. Ce sont principalement les marques françaises qui vont tirer la couverture pour elles. L’occasion notamment de découvrir la DS3 Crossback, la Renault Clio 5 ou encore le Peugeot 508 SW. Les marques premiums seront également bien présentes puisque l’on attend les présentations de la nouvelle Audi A1, du BMW Serie 8 ou encore de la Mercedes Classe B. Les visiteurs du Mondial Paris Motor Show auront même l’opportunité de découvrir des constructeurs inédits, à l’image du chinois GAC et du japonais Aspark. Rendez-vous du 4 au 14 octobre 2018 au parc d’exposition de la porte de Versailles pour participer à cette nouvelle formule du Mondial de l’Auto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *