Le guide des concessionnaires pour utiliser Google My Business

Google My Business : le guide pour optimiser la présence en ligne de la concession

Permettant de gérer la présence en ligne de la concession, Google My Business est un outil indispensable pour les réseaux de distribution automobile. Malheureusement, son potentiel est bien souvent sous-exploité, faute de connaissances suffisantes. Pour y remédier, DATAFIRST vous présente le guide dédié aux concessionnaires pour optimiser leur utilisation de Google My Business.

Google My Business, un outil indispensable pour piloter la présence digitale de la concession

Disponible depuis 2014, Google My Business permet aux concessionnaires de piloter la présence digitale de la concession. Une fois mise en place, cette fonctionnalité donne la possibilité à chaque point de vente local de gérer les informations relatives à la concession, notamment sur les solutions Google (Maps, moteur de recherche, etc.). Si les raisons ne manquent pas d’ajouter sa concession sur Google My Business, il est toujours bon de les rappeler.
Maitriser les informations du point de vente : Google My Business permet de mettre à jour toutes les informations qui sont destinées aux clients, comme l’adresse, le numéro de téléphone, le site Internet et les horaires d’ouverture.
Contrôler sa réputation digitale : les clients peuvent laisser des commentaires, vous permettant de répondre à leurs éventuelles expériences négatives et de gérer l’e-réputation de la concession.
Suivre les statistiques de la concession : les outils proposés par Google My Business offrent aussi la possibilité d’obtenir des informations chiffrées sur la façon dont les internautes interagissent avec la fiche web du point de vente.
Mettre en avant des offres : le concessionnaire peut promouvoir des offres spéciales, des promotions ou des événements auprès des internautes recherchant la concession sur Google.

Exploiter le potentiel de Google My Business grâce à un guide dédié aux concessionnaires

À l’heure où la Marketplace de Facebook gagne des adeptes parmi les concessionnaires VO, Google a bien compris qu’il devait inciter les professionnels à renforcer leur présence sur son moteur de recherche. L’objectif à terme semble d’ailleurs évident : vendre des services aux concessions pour améliorer leur visibilité. Pour donner envie aux réseaux de distribution d’utiliser Google My Business, la filiale d’Alphabet leur a tout spécialement créé un tutoriel d’utilisation : le Guide Google My Business. Retrouvez ci-dessous les trois principaux éléments à connaître pour piloter au mieux la vitrine digitale du point de vente.

Conseil n°1 : attribuer les rôles de chaque utilisateur de la concession Google

Après avoir inscrit la concession sur Google My Business, il convient de définir les autorisations dont disposent les utilisateurs de la fiche. Plusieurs personnes peuvent en effet gérer cette fonctionnalité (directeur, community manager, etc.), mais tous n’auront pas les mêmes droits. Parmi les trois « profils » présentés ci-dessous, il convient donc de définir celui qui sera attribué à chaque utilisateur :
Propriétaire : il s’agit de l’unique personne qui peut ajouter et supprimer des utilisateurs, mais aussi supprimer des fiches. Il a également d’autres compétences qu’il partage avec les autres profils. Il s’agira généralement du directeur de la concession.
Administrateurs : ils ont accès à pratiquement toutes les fonctionnalités de Google My Business, à l’exception de celles jugées sensibles (suppression d’un utilisateur, d’une fiche, etc.). Ce rôle va donc être attribué à la personne gérant la fiche au quotidien.
Responsables d’établissement : leur champ d’intervention est limité car ils peuvent uniquement s’occuper de l’actualité de la fiche (ajout de photos, réponse aux avis, etc.). Ce profil est donc, a priori, réservé aux community managers.

Conseil n°2 : mettre régulièrement à jour les informations de sa concession

Pour offrir à vos clients des informations pertinentes, il est important que la fiche de la concession soit à jour et régulièrement animée. Différents gestes sont à suivre pour y parvenir :
Maintenir les coordonnées à jour : horaires d’ouverture, numéro de téléphone, adresse du site Internet… autant d’informations qui sont susceptibles de changer et qu’il faut, le cas échéant, actualiser.
Publier des photos : les photos et les vidéos sont une arme pour optimiser la visibilité de la concession sur Google. Il est donc utile d’en télécharger régulièrement, comme des photos de couverture ou un logo actualisé, afin d’améliorer le positionnement de la concession dans les résultats de recherche.
Réaliser une description personnalisée : pour renforcer l’engagement des clients, il peut être judicieux d’apporter une touche personnelle à la description de la concession, tout en restant objectif et pragmatique.
Penser aux attributs : les attributs Google permettent d’informer les internautes de certains services dont dispose la concession (paiements acceptés, connexion Wi-Fi, etc.). Quant aux clients, ils peuvent mettre en avant certains attributs factuels, comme la ponctualité ou le professionnalisme des équipes.

Conseil n°3 : échanger avec ses clients pour améliorer leur fidélité

Si la fiche Google vise avant tout à informer les internautes, elle peut aussi servir à améliorer l’engagement des clients, à renforcer leur fidélité et à améliorer l’image de marque du point de vente. Pour cela, Google My Business offre plusieurs fonctionnalités utiles :
Publier des messages : lorsqu’un internaute consulte la fiche de la concession, il peut découvrir des messages prenant la forme de textes, de vidéos ou de photos. Le point de vente peut donc profiter de cet outil pour animer sa communauté et mettre en avant certains événements (promotion, nouveaux modèles, journée portes ouvertes, etc.).
Répondre aux avis : il est judicieux de répondre à chaque avis sur la concession, y compris ceux négatifs, afin de donner une bonne image de la concession. C’est un moyen d’inciter les automobilistes à vous choisir, tout en vous donnant l’occasion de désamorcer une mauvaise expérience.
Discuter directement : Google My Business permet également de discuter directement avec les internautes depuis la fiche de la concession. Après avoir activé la messagerie privée, vous pouvez répondre aux clients par SMS. Une façon de nouer une relation de confiance et de régler les éventuelles problématiques.

DataCar Digital : au service de la présence digitale de la concession
Vous l’aurez compris : être présent sur Google My Business, et plus largement sur les supports digitaux, est indispensable pour l’activité et l’image de la concession. C’est pour cette raison que DATAFIRST a développé pour les réseaux de distribution automobile DataCar Digital, un service complet pour piloter la présence en ligne de la concession. Une solution qui offre au concessionnaire de nombreuses fonctionnalités :
– la création d’un site Internet optimisée pour l’activité automobile ;
– un accompagnement digital pour améliorer le trafic et l’audience (référencement SEO et SEA, production de contenus, analyse web, etc.) ;
– la mise en place de modules spécifiques à l’activité des concessions (connexion à la Marketplace, estimation de reprise, financement, etc.).

En savoir plus sur les services de création de site Internet et Webmarketing pour les concessionnaires automobiles

Je souhaite être recontacté

* Champ obligatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *