La Marketplace Facebook à l’assaut des concessionnaires français

Marketplace Auto : un service Facebook pensé pour les concessionnaires

En service depuis le début de l’été, la Marketplace Auto de Facebook met tout en œuvre pour attirer un maximum de concessionnaires. Afin de devenir le futur poids lourd de la vente de véhicules d’occasion en France, le réseau social a multiplié les partenariats avec les principaux acteurs tricolores du VO. L’occasion de découvrir le fonctionnement de la Marketplace, ses services aux concessionnaires, ses avantages et ses premières « Success Story ».

Un service lancé en partenariat avec 3 acteurs du VO français

Depuis son lancement en 2016, la plateforme Marketplace de Facebook permet aux utilisateurs du réseau social d’être mis en relation avec d’autres particuliers pour la vente de biens. Le 12 juin 2018, l’entreprise de Mark Zuckerberg a défrayé la chronique en annonçant l’ouverture du service aux professionnels de l’automobile. Très vite, Facebook s’est d’ailleurs associé à plusieurs grands noms de la vente de véhicules d’occasion en France : L’Argus, Aramis Auto et Ubiflow.
Afin de convaincre les concessionnaires de diffuser leurs annonces sur la Marketplace, tout en attirant de nouveaux acheteurs potentiels, ces trois acteurs ont développé des offres sur mesure en partenariat avec Facebook. Aramis Auto, avec ses 2 millions de visiteurs uniques chaque mois, a diffusé toutes ses offres de voitures d’occasion reconditionnées sur la plateforme, tout en offrant des garanties attractives : satisfait ou remboursé (pendant 15 jours ou 1 000 km) et aucun frais d’entretien (pendant 1 an ou 15 000 km). De son côté, L’Argus a proposé à ses 6 000 clients (dont une majorité de concessionnaires VO) de transférer leurs annonces sur la Marketplace de Facebook de façon totalement gratuite. Quant à Ubiflow, il invite ses utilisateurs à utiliser cette plateforme pour améliorer leur visibilité.

Des outils imaginés pour répondre aux objectifs des concessionnaires

Aussi proposé au Canada, au Mexique, au Royaume-Uni et aux États-Unis, le service Marketplace s’adresse uniquement aux concessionnaires automobiles qui ont noué un contrat avec un partenaire d’offre. En France, les concessions ont donc l’obligation d’être inscrites auprès de L’Argus ou d’Ubiflow pour le moment. C’est à cette condition qu’il est possible de voir son stock mis en vente sur la Marketplace. Si tel est le cas, il suffit ensuite de créer une page Facebook pour sa concession et d’intégrer la messagerie Messenger à son fournisseur de discussion instantanée.
Pour convaincre les concessionnaires de véhicules d’occasion de s’inscrire sur sa plateforme, Facebook propose d’ailleurs des fonctionnalités et des avantages sur mesure :
Une large base de prospects : avec une communauté de 34 millions d’utilisateurs en France, Facebook garantit aux concessions de toucher un maximum de monde. Alors qu’internet est en passe de devenir la concession de demain, le réseau social permet aux professionnels d’être présents où l’acte d’achat se décide et se réalise. Sachant que 64% des acheteurs auto se rendent sur Facebook durant leur parcours d’achat, les concessionnaires peuvent efficacement développer leur base de clients potentiels.
Une réponse instantanée : grâce au service Messenger directement intégré à la page de la concession, les professionnels peuvent traiter plus rapidement les demandes des prospects. Une fonctionnalité loin d’être négligeable dans la mesure où le taux de transformation d’un lead progresse de 5% si le traitement d’une demande est réalisée en moins de 48 heures. En utilisant un logiciel CRM, les concessionnaires peuvent même rédiger automatiquement des messages personnalisés afin de répondre aux attentes des clients. De quoi simplifier la conversion des leads automobiles.
Un outil pour stimuler l’intérêt : la plateforme Marketplace permet de mettre en avant les principales caractéristiques des véhicules (modèle, prix, kilométrage, etc.) afin de susciter l’intérêt des internautes. Via l’utilisation des données personnelles, les concessionnaires peuvent aussi plus facilement identifier les prospects et les inciter à se rendre en concession.
Des annonces géolocalisées : l’utilisation des données personnelles permet également de mieux cibler les acheteurs dans leurs déplacements. Les concessions peuvent ainsi leur envoyer des annonces personnalisées conçues pour le mobile.
Deux outils publicitaires : Facebook permet de réaliser des publicités dynamiques afin de faire la promotion de son stock de véhicules de façon automatique à une communauté intéressée par l’automobile. Via les publicités à formulaire, les internautes peuvent se renseigner facilement sur un concessionnaire, tout en permettant à ce dernier de générer des leads qualifiés.
Une communication multicanale : les concessionnaires utilisant la Marketplace ont la possibilité d’utiliser tous les outils fournis par Facebook. Au-delà du réseau social en lui-même et de Messenger, ils ont également accès à Instagram. Audience Network (un service qui permet de créer une publicité sur Facebook et de la diffuser sur l’ensemble du web) et Workplace (un réseau social privé pour les entreprises) sont deux autres solutions proposées aux concessions par Facebook.

  • Téléchargez notre Quick Guide de la publicité en ligne pour les concessionnaires automobiles pour tout savoir sur le sujet :

    1. Le référencement payant sur Google Adwords
    2. La publicité payante sur YouTube
    3. Les campagnes emailing
    4. Les bannières publicitaires et display
    5. Retargeting
    6. La publicité sur les réseaux sociaux

Marketplace, un service aux nombreuses « Success Stories »

Le service Marketplace offre une promesse principale aux concessionnaires : celle de gagner en visibilité. Mais l’objectif à terme est multiple. Facebook ambitionne d’augmenter l’intérêt des prospects, d’améliorer le taux de transformation, d’accroitre le nombre de ventes et de donner envie aux clients de se rendre en concession.
Pour montrer tout le potentiel de Marketplace, Facebook a d’ailleurs déjà publié plusieurs « Success Stories » venant des États-Unis. Plusieurs cas retiennent d’ailleurs tout particulièrement notre attention.
Darcars : ce site américain regroupe les annonces de nombreux concessionnaires du Maryland, de Virginie, de Washington et de Floride. Depuis son inscription sur la Marketplace, il a notamment réalisé plusieurs campagnes de publicités dynamiques afin d’accroitre son nombre de visiteurs sur son site. En seulement 3 mois, la plateforme a enregistré plus de 45 000 vues de ses pages de petites annonces et a diminué le coût par vue de 92%. Quant au coût par clic, il a été réduit de 66% dans le même temps.
Brown Chevy : installé au Texas, ce concessionnaire a fait le choix de diffuser des publicités à formulaire afin de s’attaquer aux prospects locaux. L’objectif était d’augmenter son nombre de ventes via la création de leads digitaux mieux qualifiés. Résultat, le nombre de visites sur le site a augmenté de 43%, le nombre d’emails collectés a progressé de 63% et 63% des nouveaux clients se sont rendus en concession. Plus important encore, le retour sur l’investissement publicitaire a été 12,5 fois plus performant qu’à l’accoutumée et 8 véhicules ont été vendus avec un bénéfice plus important.
Turnkey Marketing : cette agence de marketing digital a proposé à ses clients concessionnaires de s’inscrire sur la Marketplace. Le résultat ne s’est pas fait attendre puisqu’elle a enregistré une augmentation moyenne de 20% des ventes de ses clients.
Unicars Honda : ce concessionnaire californien a mis en place une campagne de publicités à formulaire à destination des internautes locaux intéressés par la location d’un véhicule. Au final, le nombre de prospects a été multiplié par 4 sur la période.
Pour en savoir plus sur la Marketplace, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *