Quelle sera la Voiture de l’année 2018 ?

Voiture de l’année 2018 : à la découverte des 7 finalistes

Comme chaque année, L’Argus va décerner le prix de la Voiture de l’année. Alors que 49 modèles avaient été sélectionnés à l’origine, seulement 7 ont été retenus pour participer à la finale. Qui succédera au Peugeot 3008 pour le titre de Voiture de l’année 2018 ? Une chose est sûre en tout cas : déjà élue à quatre reprises par le passé, la marque au lion ne remportera pas le prix cette année. La compétition se déroulera en effet entre Alfa Roméo, Volvo, Audi, BMW, Citroën, Seat et Kia. Présentation des 7 véhicules encore en lice.

C3 Aircross de Citroën : le seul représentant tricolore

Une fois n’est pas coutume, commençons par présenter le seul représentant français encore en compétition. Il s’agit du C3 Aircross, un petit SUV qui affiche un design pour le moins affirmé. Avec ses sabots de protection, sa calandre imposante et ses importants passages de roues, la tricolore emprunte de nombreux éléments esthétiques des 4×4. Alors que le C4 était à cheval entre plusieurs styles, le C3 Aircross revendique un côté baroudeur et une grande robustesse. Malgré cela, sa taille contenue lui permet d’être très maniable en ville. Disponible dans 5 motorisations différentes (de 82 à 130 chevaux en essence et de 100 à 120 chevaux en diesel), le SUV affiche un prix moyen d’environ 20 000€. Si son physique audacieux peut déplaire, le C3 Aircross met tout le monde d’accord grâce à ses prestations de série de qualité (écran tactile, régulateur de vitesse, reconnaissance des panneaux, etc.), sa grande habitabilité et ses multiples aménagements.

Alfa Romeo Stelvio : le plus sportif des finalistes

Alors que la Giulia avait échoué à la seconde place en 2017, Alfa Roméo compte faire encore mieux cette année grâce au Stelvio. Premier SUV du constructeur italien, ce modèle utilise la même plateforme que la Giulia, mais dispose d’une hauteur surélevée. Quelle que soit la motorisation embarquée, l’Alfa Roméo Stelvio offre un dynamisme de conduite impressionnant. Certainement le SUV le plus sportif du marché, il séduit par son tempérament et ses relances, notamment grâce à sa boîte automatique à huit rapports. Bien qu’elle soit pensée avant tout pour le plaisir du conducteur, l’Italienne offre un intérieur pratique et confortable (espace arrière important, coffre généreux, etc.). Un concurrent sérieux au titre de voiture de l’année.

Volvo XC40 : une Suédoise qui s’attaque aux SUV compacts allemands

Le Volvo XC40 compte faire encore mieux que le S90 qui s’était placé en 4ème position l’année dernière. Après les XC60 et XC90, le constructeur suédois a dévoilé son tout premier SUV compact en la personne du XC40. Alors que seulement deux motorisations seront proposées au moment de sa sortie en février 2018, d’autres motorisations feront leur apparition au printemps. Mais le résultat semble plutôt réussi, tant le XC40 séduit par sa praticité toute scandinave, ses nombreux équipements et son plaisir de conduite. Autant de raisons qui font du XC40 un concurrent de taille pour les SUV compacts allemands haut de gamme.

Audi A8 : le luxe en version autonome

Commercialisée à partir de décembre 2017, l’Audi A8 a décidé de mettre au diapason luxe et conduite autonome. Pour preuve, la limousine allemande revendique une conduite autonome de niveau 3, lui permettent en théorie de se conduire toute seule dans les bouchons et sur les voies rapides dotées d’un terre-plein. On regrettera malheureusement que la législation actuelle ne permette pas de profiter de ces fonctionnalités. Pour le reste, l’Audi A8 conserve les atouts qui ont fait son succès par le passé : un confort inégalable, un dynamisme impressionnant, un habitacle soigné et une sécurité optimale. Mais pour le titre de Voiture de l’année 2018, la limousine sera certainement jugée hors catégorie tant son prix est bien supérieur (à partir de 92 600€).

La BMW Série 5 nous dévoile une nouvelle philosophie

Si le plaisir de conduire a toujours été la philosophie de la Série 5, cette 7ème génération entend dorénavant revendiquer une certaine autonome. La berline peut ainsi stationner sans personne dans le véhicule et rouler jusqu’à 220 km/h sur autoroute sans intervention de l’automobiliste. La communication a aussi une place centrale au sein de la BMW Série 5. Pour preuve, elle s’équipe d’un nouvel écran central tactile installé au sommet de la planche de bord. Côté style, cette grande routière reste dans la lignée des précédents modèles, pour le plus grand bonheur de ses adeptes. Et lorsqu’il est question de reprendre le volant, l’Allemande nous séduit toujours par son comportement vif et son grand dynamisme.

Seat Ibiza : une citadine de 10 ans qui se réinvente

Commercialisée depuis juin 2017, la Seat Ibiza fait table rase du passé et se réinvente totalement. Raison pour laquelle elle a toutes ses chances pour remporter le titre de Voiture de l’année. Dotée de la nouvelle plateforme MQB A0, celle qui sera utilisée sur la future Volkswagen Polo, la citadine offre une allure plus sportive, notamment grâce à son élargissement. Si l’habitacle manque d’originalité, la Seat Ibiza se rattrape avec un intérieur spacieux, une ergonomie bien pensée et un grand confort. Et grâce à une gamme de motorisations renouvelées, l’Espagnole parvient à répondre aux attentes de la plupart des conducteurs, tout en offrant quoi qu’il arrive un grand confort de conduite.

Kia Stinger : une Coréenne aux grandes ambitions

La Kia Stinger est la surprise de ce concours. Dévoilé fin 2017, ce coupé à 5 portes s’attaque de front à l’univers de luxe, notamment grâce à ses moteurs puissants (entre 200 et 370 chevaux). Alors que le constructeur coréen nous avait habitué à des modèles à prix abordable, il surprend son monde avec la Stinger proposée à partir de 44 400€. Si le plaisir de conduite est évidemment au rendez-vous, l’impressionnante dotation de série séduit aussi passagers comme conducteur (régulateur de vitesse adaptatif, batterie d’aide à la conduire, toit ouvrant, etc.). Si la Coréenne a peu de chances de l’emporter, elle pourra malgré tout faire le bonheur des amateurs de familiales peu communes.

Alors, qui sera élue Voiture de l’année 2018 ? Il vous reste jusqu’au 5 mars 2018, date de révélation de la grande gagnante, pour faire vos pronostics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *