Seniors et automobile : les grands chiffres

Le comportement des seniors en matière d’automobile

Depuis quelques années déjà, les seniors représentent une part grandissante de la population française. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils n’ont pas forcément les mêmes envies et attentes en matière d’achat de voitures que leurs cadets. Pour tout savoir à ce sujet, découvrez les grands chiffres décryptant le comportement des seniors en matière d’automobile.

L’âge moyen des acheteurs ne cesse d’augmenter

Avant tout autre chose, il convient de définir ce qui se cache derrière le terme de « senior ». D’un point de vue marketing, on considère que toute personne de plus de 50 ans entre dans la catégorie des seniors. C’est à partir de cet âge que l’on connait de grands bouleversements : plus d’enfant (étudiant ou non) à assumer financièrement, première fois que l’on devient grand-mère ou grand-père, augmentation du pouvoir d’achat, remboursement du domicile terminé, etc. Preuve que les seniors représentent un pourcentage croissant de la population, l’INSEE estime qu’un tiers des Français aurait plus de 60 ans en 2050.
Cette petite parenthèse refermée, venons-en à notre premier chiffre : 55,3. Il s’agit de l’âge moyen des acheteurs d’une voiture neuve en France en 2014. Selon une enquête intitulée NCBS (pour New Car Buyer Survey), cet âge moyen n’a cessé d’augmenter durant les 20 dernières années. On est ainsi passé de 43,7 ans en 1991 à près de 50 ans en 2005 et à 55 ans et plus aujourd’hui. Plus impressionnant encore, les acheteurs de plus de 66 ans représentent près de 26% des acheteurs de véhicules neufs en France.

En matière d’automobile, les seniors aiment le neuf et le « Made in France »

Cela peut paraître paradoxal, mais les « vieux » aiment le « jeune » lorsqu’il est question d’automobile. Notons d’ailleurs que 52% des propriétaires d’un véhicule acheté neuf ont plus de 50 ans selon une étude de l’Institut Français des Seniors. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que le prix de vente moyen d’une voiture neuve a lui aussi augmenté ces dernières années, passant de 19 750€ en 2010 à 25 100€ en 2015. Une somme que les plus de 50 ans sont plus facilement susceptibles d’investir que leurs cadets.
Autre information importante : les plus de 50 ans aiment les constructeurs français. En effet, ils sont environ 70% à acheter des véhicules tricolores, contre seulement 52% pour le reste de la population. Et en la matière, c’est d’ailleurs Renault qui s’affirme comme leur marque préférée, avec 32% des suffrages. Pas étonnant alors de constater que l’âge moyen des acheteurs des marques françaises de voitures est très élevé. Il est de 56 ans pour Renault et DS, 58 ans pour Peugeot et même de 60 ans pour Citroën. On est une nouvelle fois loin de l’âge moyen des acheteurs de Seat (43 ans) ou même de Mini (49 ans).

Les voitures des seniors sont jeunes et peu utilisées

Pour mieux comprendre le comportement des seniors, il faut aussi noter que leur parc automobile est, lui aussi, jeune. En effet, la moyenne d’âge des véhicules des Français de plus de 50 ans est de 6,9 ans. Pour mieux appréhender ce chiffre, sachez que le parc automobile de l’ensemble de la population française est âgé de 8,3 ans en moyenne.
Bien qu’ils aiment les véhicules neufs et récents, les seniors sont loin d’être de grands rouleurs. Pour preuve, environ 50% d’entre eux effectuent moins de 10 000 kilomètres chaque année. À l’échelle nationale, les Français de tout âge ont roulé en moyenne 17 400 kilomètres en 2015. Ce n’est d’ailleurs pas sans raison si les plus de 50 ans préfèrent à 49% les véhicules essence, contre 41% pour l’ensemble de la population.

Cabriolet ou monospace : quelle est la voiture préférée des seniors ?

On se demande souvent quel peut bien être le véhicule préféré des seniors. Le cabriolet pour profiter de sa liberté ? Le monospace pour emmener ses petits-enfants en vacances ? Les deux afin de pouvoir alterner ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont finalement les grandes routières que les seniors conduisent le plus. À mi-chemin entre la voiture familiale et la voiture de luxe, la routière est plébiscitée par environ 26% des plus de 50 ans. Un choix pas si étonnant que cela car ce segment offre un bon compromis entre plaisir et sécurité. Bien qu’ils n’aient plus d’enfants à charge, les seniors sont 17% à toujours rouler en monospace. Et le cabriolet alors ? Seulement 3% des seniors en 2014 affirmaient rouler dans un tel véhicule. Bien que cela paraisse peu, c’est tout de même trois fois plus que pour l’ensemble de la population.
Il faut aussi savoir que les critères d’achat des seniors sont différents du reste de la population. Pour eux, ce sont en effet le confort et la sécurité qui priment avant tout au moment d’acheter un véhicule. Leurs cadets, eux, choisissent davantage en fonction du prix et de la consommation de carburant, contraintes économiques obligent.

Comme nous avons pu le voir, les seniors représentent un segment bien particulier du marché automobile français. En plus de réaliser plus de 50% des achats de véhicules neufs, ils préfèrent les voitures françaises et neuves. Cela ne les empêche pas de ne rouler que très peu chaque année et de renouveler plus régulièrement leur voiture que le reste de la population. Autant d’éléments dont il faut tenir compte au moment de réaliser votre stratégie CRM en concession, afin de mieux cibler les acheteurs potentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *