Pourquoi assurer les équipements de sa voiture?

La souscription d’une assurance est obligatoire pour un véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion. Par ailleurs, certaines assurances auto élargissent aussi leur couverture sur une partie des équipements embarqués de la voiture à assurer.

Ceux-ci ont pour but de renforcer la sécurité et le confort dans la voiture. Souvent liés aux nouvelles technologies, ces équipements sont l’objet de convoitise des voleurs. D’où l’intérêt de les assurer avec la voiture.

Quels équipements assurer ?

Les offres et les couvertures proposées par les compagnies d’assurances sont très variables. Mais, en principe, les équipements automobiles peuvent être répartis en trois grandes catégories : les équipements pneumatiques, les équipements de série et les équipements ajoutés. Vous pouvez consulter le site de votre assurance pour savoir si votre équipement est pris en charge. Néanmoins, il faut noter que les effets personnels à l’instar des sacs et téléphones placés dans la voiture ne font pas l’objet d’une assurance.

Quelle est la portée de la prise en charge ?

Avant tout, il faut savoir que la prise en charge de l’assurance varie en fonction des équipements automobiles. En effet, à chaque contrat d’assurance correspond un niveau de garantie différent. Le plus sur est de demander conseil auprès de votre courtier afin de trouver la meilleure formule qui correspond à vos besoins.

En règle générale, les compagnies d’assurance couvrent rarement les équipements pneumatiques. Ainsi, ils requièrent la souscription à une garantie spécifique. Les équipements de série comme la climatisation, en revanche, sont couverts par l’assurance tout risque. Si la garantie vol est parfois incluse dans le contrat d’assurance, elle peut très bien aussi être souscrite à part. Enfin, les équipements ajoutés sont couverts grâce à une garantie spécifique.

Quels critères de sélection ?

Les compagnies d’assurance ne couvrent pas automatiquement tous les équipements automobiles. En fait, elles tiennent compte de plusieurs conditions. Ces dernières sont rattachées au degré de risques auxquels l’équipement est exposé ainsi qu’à sa valeur d’achat. En principe, voici les critères pris en compte par les compagnies d’assurance : la marque du véhicule, le stationnement habituel et les dispositifs de sécurité. Toutefois, certains équipements sont considérés par les assureurs comme des accessoires à risques. C’est le cas notamment des équipements audios. En cas de sinistre, l’assuré doit en faire la déclaration auprès de la gendarmerie ou de la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *