Budget automobile 2017 : des dépenses à la hausse

  1. Budget automobile 2017

Comme chaque année, l’Automobile Club Association (ACA) a dévoilé le budget que les Français ont consacré à leur voiture en 2017. Quel est le montant dépensé par les automobilistes ? Quelles régions dépensent le plus ? Quels sont les principaux postes de dépense ? Combien coûte à l’usage les véhicules les plus vendus en France ? Autant de questions auxquelles nous vous apportons les réponses.

Des dépenses qui progressent plus vite que l’inflation

Chaque année, l’ACA publie les résultats de son enquête appelée Budget de l’Automobiliste. En s’intéressant aux dépenses moyennes réalisées par les Français, cette étude vise à mieux appréhender les pratiques commerciales des constructeurs, des fournisseurs de carburant et autres réparateurs. Pour mener à bien cette enquête, l’ACA a pris en compte le budget annuel nécessaire pour 5 modèles : une Renault Clio essence, une Renault Clio diesel, une Peugeot 308 diesel, une Dacia Logan diesel et une Toyota Prius hybride.
Premier constat, les principaux postes de dépenses automobiles ont vu leur valeur augmenter, et ce, plus rapidement que le taux d’inflation de 1%. C’est le cas notamment du prix de vente catalogue des véhicules étudiés (entre + 0,2 et + 3,9%), des dépenses liées à l’entretien (entre + 3 et + 3,9%) et des primes d’assurance (+1,6%). Si l’augmentation du coût des péages n’a que peu évolué (entre + 0,8 et + 0,9%), c’est loin d’être le cas pour les carburants. En effet, les dépenses en SP95 ont progressé de 11,2% et celles de gazole de 16,8% (en valeur hors taxes). Quant aux taxes pétrolières, elles ont, elles aussi, considérablement augmentées (+ 2,8% pour le SP95 et + 8,2% pour le gazole). Conséquences ? Le budget de référence des automobilistes a connu une augmentation comprise entre + 3 et + 4,6% en 2017. Une progression 3 à 4 fois plus importante que l’inflation sur la même période. Au final, seul le poste de dépense consacré au garage et au stationnement du véhicule n’a pas augmenté sur un an.

Un budget automobile impacté par les taxes et qui varie selon les régions

Avec cette augmentation comprise entre 3 et 4,6%, le budget 2017 des automobilistes est de 6 063€ en moyenne. L’Automobile Club Association a toutefois noté d’importantes disparités selon les régions. Regroupant l’Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine, Grand Est est la région disposant du budget automobile le plus faible. Ici, les automobilistes ont en moyenne dépensé 5 731€. La région des Hauts-de-France est aussi un bon élève puisqu’elle se classe en seconde position avec un budget de 5 751€ en 2017.
À l’opposée, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur affiche le budget automobile le plus élevé avec des dépenses moyennes s’élevant à 6 278€. L’ACA signale également que le poste « Achat – reprise » (la différence entre le coût d’achat et le prix de revente) est peu avantageux au sein de la région. Petite particularité, l’Île-de-France est la région qui a le kilométrage annuel moyen le plus faible avec 6 375 kilomètres parcourus. Malgré cela, la région francilienne affiche le prix au kilomètre le plus onéreux (0,961 €). Il faut dire que les postes de dépenses liées à l’assurance, à l’entretien et au garage sont les plus élevés de France. Conséquences ? La région francilienne se classe en avant-dernière position avec un budget moyen de 6 126€ en 2017.
À travers son étude, l’ACA pointe également du doigt le montant des taxes qui, elles, ne changent pas d’une région à l’autre. Quel que soit le véhicule étudié, environ 25% du budget de l’automobiliste est simplement consacré au paiement des taxes (de 23% pour la Renault Clio diesel à 27% pour la Renault Clio essence). Toujours selon l’Automobile Club Association, les usagers de la route auraient dépensé en 2017 67 milliards d’euros en taxe. La moitié de ces contributions ne concernerait que les seuls carburants. L’association a ainsi estimé qu’un automobiliste profitait de seulement 36 litres de SP95 et de 41 litres de gazole sur un plein de 50 litres (une fois les taxes retirées).

Quel budget pour quelle voiture ?

Tout comme le bilan des contrôles techniques et le PRK 2018 (prix de revient kilométrique), cette étude est un bon indicateur pour choisir une voiture économique à l’usage. Pour permettre au plus grand nombre de s’y retrouver, l’ACA a analysé le budget nécessaire pour différentes natures de véhicules : une citadine en essence et en diesel (la Renault Clio, voiture la plus vendue de 2017), une berline compacte diesel (la Peugeot 308), un modèle d’entrée de gamme (la Dacia Logan) et une voiture hybride (Toyota Prius).
Renault Clio essence : le budget nécessaire à son utilisation était de 6 063€ en 2017 (sur une base de 8 638 kilomètres parcourus), soit une progression de 3,1% en un an. Bien que cette voiture soit la plus taxée proportionnellement à son budget (27%), elle est l’une des moins chères à l’usage.
Renault Clio diesel : plus cher que son pendant essence, le modèle diesel a nécessité 6 316€ de dépense (sur une base de 8 638 kilomètres parcourus). On note que les deux versions ont un coût kilométrique compris entre 0,70 et 0,73€, ce qui est dans la moyenne du PRK 2018 estimé par L’Argus (entre 0,60 et 0,88€/km).
Dacia Logan diesel : la compacte low cost est le véhicule le moins cher à l’usage parmi tous les modèles analysés. Grâce notamment à un poste « Achat – Reprise » très avantageux, son budget est de seulement 4 912€ (sur une base de 8 638 kilomètres parcourus). Son coût kilométrique est aussi très intéressant (0,569€/km).
Peugeot 308 diesel : en tenant compte du kilométrage annuel plus élevé (16 132 kilomètres), la berline compacte affiche le coût kilométrique le plus faible (0,532€/km) et un budget global de 8 587€.
Toyota Prius hybride : avec un budget de 9 906€ (pour 16 132 kilomètres), la Japonaise voit ses dépenses augmenter de 4,6% en seulement un an. Il faut dire que son budget essence et entretien sont encore plus élevés que ceux de la 308.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *